Ce que ValBiom peut faire pour vous aider

Une idée ? Un projet ?
ValBiom vous informe et vous accompagne dans la réalisation de votre projet. Quelle technologie choisir ? Quelles étapes suivre ?  De quelles aides bénéficier ? Consultez nos publications sur le sujet pour vous aider.

4 acteurs autour d’un projet biométhanisation à Ochain

« La filière biométhanisation doit grandir et doit être portée par des gens qui y croient corps et âme. Elle mérite une meilleure attention du public et une stabilité d’un point de vue des décisions politiques, notamment par rapport à la politique des certificats verts. » Grégory Racelle, technicien agricole et porteur du projet

 

Pour monter le projet d’unité de biométhanisation à Ochain (Clavier), quatre acteurs se sont serrés les coudes : deux coopératives (Condroz Énergies Citoyennes et Émissions zéro), un agriculteur local (Grégory Racelle) et une entreprise liégeoise de co-génération (Coretec).

Au printemps 2017, l’unité de cogénération permettra de produire de la chaleur et de l’électricité à partir de la valorisation de déchets organiques issus des fermes environnantes. La mise en place du réseau de chaleur alimentera en électricité l’équivalent de 1500 foyers (consommation moyenne de 3.500 kWh/an) et de chauffer le Château-home d’Ochain.

Outre cela, le projet vise également une économie de plus de 4.000 tonnes de CO2 par an en évitant l'achat d'engrais dont la production émet de grande quantité de gaz à effet de serre (CO2 et N2O).

Quant à la provenance des intrants ; il s’agit de déchets agricoles collectés dans un rayon de max 10 km et de maïs (ou autre plante énergétique) collectés dans un rayon max de 20 km.

Pour faire fonctionner l’unité, les partenaires prévoient de créer localement et durablement jusqu'à 7 emplois (directs et indirects).


©AB

Carte d’identité

  • Type d’installation : unité de biométhanisation agricole.
  • Intrants : 22.500 t dont 14.400 t de déchets agricoles et 5.100 t de maïs ensilé.
  • Puissance : alternateur de 600 kW.
  • Fonctionnement du moteur : plus de 8.30 h/an (95% du temps).
  • Production : ± 5 GWhél/an et ± 5 GWhth/an.
  • Digestat : 20.000 t (16 t liquides + 4 t solides).
  • Investissements : 5 millions d'euro.
  • Début des travaux : été 2016.
  • Production électricité : mi-mars 2017 (prévisionnel).
  • Vente chaleur : mai 2017 (prévisionnel).
  • Début des travaux : été 2016.